Mon premier châle au tricot

Je vous en parlais lors de mon dernier article : j’apprends à tricoter avec Palaluna !

Alors après avoir fait quelques rangs de jersey et de point mousse, j’ai voulu aller plus loin en tricotant le châle renaicendres de fille d’hiver et je ne suis pas déçue. Ce châle est facile à appréhender, une fois que l’on a compris comment réaliser le point texturé. Parfait pour une grande débutante comme moi et un résultat saisissant !

Car ce châle est en fait une vraie pépite, en forme de demi-lune, il est bicolore mais en parait trois et son envergure est parfaite pour s’enrouler dedans avec plaisir, idéale pour la mi-saison je dirais !

Vous l’aurez compris, je suis fan !

 

QUELLE LAINE ?

J’ai utilisé deux écheveaux de laine fingering, le bleu vient de chez Palaluna, c’est une Poussière de fée qui brille de mille feux ! Il m’en reste 20 grammes. Le gris quand à lui vient de chez Pelotes de lune, c’est une laine à chaussettes qui a des éclats violets et bleus et il m’en reste 32 grammes.

Le bleu a un petit peu dégorgé au blocage mais j’ai trempé dans un peu de vinaigre avant de rincer et ça n’a plus bougé.

 

C’EST MODIFIE ?

Je crochete serré à la base. J’ai donc pris des aiguilles circulaires en 4 au lieu des 3.5 préconisé et j’ai bien fait car je tricote serré également.

Vu ce qu’il me reste en laine, j’aurais largement pu rajouter quelques rangs mais étant mon tout premier projet tricot, j’ai préféré respecter à la lettre le patron.

J’ai quand même fait quelques erreurs dans les mailles : sur certains rangs, il y en avait en trop, d’autres en moins… Et je crois que j’ai rajouté un rang pour être dans le bon sens à un moment donné… Je me suis trompée une fois dans le point texturé ce qui a tout décalé (mais ne se voit pas). J’ai aussi raté des mailles et je les ai récupérées un peu n’importe comment… Du coup, il y a quelques trous de ci de là… Mais ça ne me gène pas ! Pas facile de débuter !

 

A REFAIRE ?

Assurément ! Mais pas tout de suite car j’aimerais progresser dans mon apprentissage et essayer la dentelle. J’aimerais aussi essayer différentes formes de châles pour trouver le montage qui me plait le plus.

 

ET ENSUITE ?

Mon prochain projet est le cosmic girl qui vient tout juste de sortir chez NCL Knit. Lui aussi est bicolore et se tricote en pointe, j’ai la laine parfaite pour ce projet ! Je vais donc profiter du KAL qui arrive pour le tricoter !

Il y en a pleins d’autres que j’aimerais faire ausi : le kettricken, le notonecte, le emiluna…

 

D’UNE MANIERE GENERALE :

Je vous l’ai dit plus haut, j’ai beaucoup aimé faire ce châle. Par curiosité, j’ai trouvé une appli qui me permet de compter les rangs et le temps passé sur chaque projet, je me suis rendue compte que j’avais mis 68h pour celui-ci. Je ne les ait pas vues passées !

Globalement, passée l’appréhension d’avoir deux aiguilles dans les mains, j’adore tricoter ! Le rendu des ouvrages et tellement plus moelleux et fin qu’au crochet ! Ca ouvre le champ des possibilités ! Par contre, si l’on souhaite se faire un pull ou même un châle, je trouve que cela reste assez onéreux… Mais on a la satisfaction du travail fait à la main.

 

Et vous, est-ce que vous tricotez ? Si oui, que préférez-vous faire ? Et si vous avez des idées de projets faciles à faire, des astuces et des conseils utiles à la grande débutante que je suis, je suis preneuse !!

Et maintenant, place aux photos !

Sur cette photo, on a la teinte exacte du bleu !

 

 

 

 

 

 

 

7 commentaires

Félicitations, il est magnifique ( les erreurs sont invisibles 😉 ) Il est très raccord avec le bleu de tes yeux !

Il est superbe ce châle (normal, il est bleu 😉 ). Pour un début, c’est très très réussi et très courageux aussi parce que c’est long à tricoter un châle. Perso, j’ai beaucoup tricoté dans mon jeune temps mais maintenant, je suis plutôt couture. Je tricote encore de temps à autre, surtout des châles dentelles. J’aime beaucoup parce que je trouve les points variés. Ca m’oblige à me concentrer et je fais beaucoup moins d’erreur que pour des modèles plus simples.
D’ailleurs, une fois qu’on a compris le truc, la dentelle c’est plutôt facile en fait. Plus que les torsades je trouve car ces dernières demandent de passer des mailles sur des aiguilles auxiliaires en prenant garde de les passer du bon côté du tricot. Si tu t’en sors sans problème sur le cosmic girl (qui a une partie un peu dentelle), n’hésites pas à tenter les châles dentelle islandais, c’est à mon avis pas plus compliqué.

Pour un début, c’est impressionnant ! Ce châle est tout simplement superbe !

Clair de lutin

Il est très beau ton châle! Bravo pour cette première.
Je trouve que c’est long le tricot, mais ça occupe bien les grands trajets en voiture. Je me suis fait un (et un seul) pull, j’en avais tellement marre d’être sur le même projet que je l’ai arrêter trop tôt, et après quelques lavages il est trop petit, pourtant, il est beau et chaud.

Il est vraiment beau et j’aime beaucoup les couleurs ! Félicitation !
Je compatis pour les trous, j’en fais quelques-uns aussi pour le moment ^^

Magnifique ton châle !
Moi aussi je suis grande débutante et je me suis arrêtée au point mousse avec un trendy !!

Il est vraiment magnifique. Encore bravo.

Laisser un commentaire

Loading Facebook Comments ...